Expérience Ephata au Congo

Grâce à EPHATA, j’ai pu découvrir le continent africain.

Je suis Sœur Ignatio JIN IL WOO.


Grâce à EPHATA, j’ai pu découvrir le continent africain. Je me suis envolée de Corée le 10 juillet 2016 et je suis revenue le 12 août.
Là-bas, j’ai pu visiter quelques communautés. La communauté de KINSHASA, de BANALIA, la communauté de Kabondo à KISANGANI. Mais la communauté qui m’a accueillie est la Maison Sainte-Anne à KISANGANI, là où vivent les postulantes.


Avec Sœur Régine, je passais les matinées auprès d’enfants  : des enfants rayonnants, vivants, avec une certaine innocence…A part leur couleur, ils ressemblaient aux enfants de chez nous. Ils ont besoin d’être enseignés et éduqués avec amour. Si pour l’enseignement, j’ai échoué à cause de ma difficulté à communiquer, par contre, je crois avoir réussi à leur transmettre un peu de notre culture par le partage de nos jeux traditionnels, pliages de papier….Ils avaient l’air contents.


Chaque après-midi, pendant une heure, je rencontrais les postulantes et je leur apprenais de manière concrète  les mots coréens utilisés dans  la vie en société essayant ainsi de leur faire goûter notre culture; je leur apprenais aussi  des chansons et  des pliages de papier…Elles m’ont manifesté leur joie.


Quand je « balbutiais  » le français, elles attendaient avec patience et amour. Elles m’ont appris à jouer du tam-tam, des chansons….J’ai pu découvrir la richesse des Eucharisties africaines.


Je suis heureuse d’avoir vu de près  la culture africaine, les diverses missions de nos Sœurs, leur manière de vivre en communauté.


Je remercie nos Sœurs de m’avoir partagé ce qu’elles sont simplement et réellement, sans chercher à paraître.


Ma pensée et ma prière, jusqu’alors limitées aux dimensions de la Corée, se sont élargies depuis cette expérience.


Enfin, je veux remercier Dieu et la Congrégation qui m’ont donné la chance de vivre  ce temps.