Navigation

Assistantes laïques de communauté

Les supérieures des maisons de retraite ont assisté avec Sr Danièle à une session organisée par la CORREF (Conférence des Supérieur(e)s majeur(e)s de France) sur le sujet des assistantes laïques de communauté. Beaucoup de congrégations, qui ont une courbe d'âge comme la nôtre, se posent la même question : à court ou moyen terme, qui s'occupera de nos soeurs en maison de retraite ? Dans les tâches d'une supérieure de maison de retraite, quelles sont celles qui peuvent être déléguées à une laïque, et qu'est-ce qui ne peut pas être délégué ?

Un large consensus existait pour dire que presque tout peut être délégué, mais qu'il restera toujours pour les soeurs une référente de la congrégation, qui ne sera cependant pas nécessairement très présente en temps ou très proche géographiquement.

Evidemment ce nouveau métier requiert une formation poussée sur ce qui fait l'essentiel de la vie religieuse, sur l'histoire et la spiritualité de la congrégation et aussi sur la gérontologie. Où trouver des personnes qui pourraient recevoir cette mission d'Eglise ? Un exposé très intéressant du Père Luc Forestier a retracé l'histoire des laïcs en mission ecclésiale et a permis d'entrevoir comment, à partir de l'expérience des diocèses avec les laïcs en mission ecclésiale, les congrégations pourraient créer un nouveau métier et, du fait même, une nouvelle vocation.

Sr Danièle Faltz