Navigation

Journée de la Femme au Centre Pierre Claverie

8 mars 2018

             Au Centre Pierre Claverie, "la journée de la femme" est marquée d'une façon très particulière : ce sont les "hommes de la maison" qui assurent le repas de midi !  Modeste, notre curé, devient chef-cuisinier ; Hubert, Vicaire général et les 3 jeunes étudiants subsahariens assurant ordinairement la permanence du Centre, se transforment en "marmitons". 

        Dès le matin, il  y a beaucoup d'effervescence et de stress dans la cuisine, sous l'œil amusé des femmes. Des doutes planent dans l'air : "Le repas sera-t-il prêt à temps? Sera-t-il à la hauteur des attentes?"    Ouf ! A l'heure du repas, toutes les "femmes de la maison" au nombre de24 - femmes d'entretien, éducatrices, monitrices, responsables, directrice -   peuvent se mettre à table et déguster un bon repas copieux, "de haut niveau" (expression favorite de Modeste). Le menu, comme le service, sont assurés de "mains de maîtres" par nos hommes... en jolis tabliers ! Et pour que chacune puisse profiter de ce bon moment convivial, le Père Thierry se fait remplaçant pour assurer l'accueil du Centre.

Et voilà ce que Jean-Paul, notre évêque nous a écrit depuis Paris, où il est parti pour l’émission en direct « Sans langue de buis » de la chaine KTO : « Que j'ai regretté de ne pouvoir être une des petites mains du père Modeste cette année encore ! Bravo ! »

      Bravo et merci à "nos hommes".    A l'année prochaine...

Annie Bouyé, responsable de l’accueil avec les 3 étudiants le soir et le week-end