Navigation

L'accueil de l'exilé, un appel ?

Ce 29 septembre, la Province Europe avait invité à une journée de rencontre sur les MIGRATIONS à la Maison Vatelot, à la demande des soeurs engagées dans des associations au service des migrants.

Philippe Guerquin, président départemental du Secours Catholique en Meurthe-et-Moselle, était chargé d'animer la journée, à laquelle participaient des soeurs et des laïcs de France, de Belgique et du Luxembourg. Les témoignages concrets et la comparaison des différentes législations de nos pays ont été appréciés par tous les participants. M. Guerquin a rappelé ce qu'est un réfugié : une personne en danger dans son pays d'origine à cause de sa race, de sa religion, de son appartenance à un groupe social ou de ses opinions politiques. Il nous a éclairées et encouragées dans notre mission. Les trois tableaux de Sr Maggy étaient, eux aussi, un appel poignant.

Car l'accueil de l'exilé n'est pas une question d'opinion : c'est un droit constitutionnel. Le respect de l'émigré figure parmi les fondements de la doctrine sociale de l'Eglise : "Il s'agit de voir ... dans le migrant, non pas seulement un problème à affronter, mais un frère, une soeur, à accueillir et à aimer..." (Pape François).

Sr Geneviève Fleurette