Navigation

Mariage à Oran

Ce 1er décembre a été particulièrement festif à Oran. A la cathédrale, a eu lieu le mariage de Sarah, une chrétienne algérienne et employée du Centre Pierre Claverie, avec Bruno, un Français de France. L’eucharistie a été présidée par Jean-Paul, notre évêque, et marquée par une procession des offrandes bien inculturée. Sarah était accompagnée à l’autel par le Père Thierry tenant la place de son père, qui a abandonné sa famille depuis bien longtemps.

Pour nous rejoindre, Sœurs Gertrud et Rose-Marie ont profité de la voiture du Père Raphaël d’Alger, venu avec ses parents remplacer la famille de Bruno, tous de la même paroisse, En matinée, nous avons pris du temps pour nous pencher sur les questions préparant notre prochain Chapitre général et l’après-midi, nous avons vécu ensemble cet évènement exceptionnel qu’est tout mariage dans l’Église d’Algérie. Sœur Claire-Marie et moi –même avons été sollicitées pour être les deux témoins féminins de ce mariage.

Sarah a tenu à ce que soit également évoqués la fête de Charles de Foucauld, en faisant chanter sa prière d’abandon lors de l’eucharistie - le 5° anniversaire de la nomination de notre évêque, en commandant un gâteau à cette intention - le Mouloud, en distribuant à ses amis musulmans présents dans la salle une caissette de tamina, sucrerie qu’on a l’habitude de consommer lors de cette fête-là.