Deux religieuses de 83 et 85 ans enseignent toujours à Beauraing

 

 

L’école des Sœurs de Beauraing est probablement une des dernières écoles à compter sur l’enseignement des religieuses. Elles sont deux, âgées de 83 et 85 ans, très vives et toujours "dans le coup".

Sœur Marie Madeleine a 83 ans. Elle a commencé à enseigner à l'Institut Notre Dame de Beauraing en 1956, jusqu'à l'âge de 60 ans. C'était la limite légale imposée par la ministre de l'enseignement de l'époque, Laurette Onkelinx. Alors, Sœur Madeleine a décidé de rester active pour l'école, d'abord à la bibliothèque, ensuite pour de la remédiation, en français. Une matière qu'elle continue à transmettre à des élèves non francophones.

Avec les cours donnés aussi aux internes, en fin de journée, elle cumule de 10 à 15 h de cours par semaine, tout cela en partenariat avec les professeurs. Ce travail, elle le fait bénévolement:

“Absolument! D'ailleurs, j'ai dit que si on voulait me payer, j'arrêterais.”

Très appréciées par les enseignants

Pour l'école, cet appui pédagogique est très bien accueilli, bien utile et très apprécié par les enseignants. Le travail se déroule d'ailleurs en coordination avec les enseignants des matières concernées

Mais, dans l'école, il y a aussi Sœur Albert Marie, 85 ans; c'est la sœur aînée de Sœur Marie Madeleine. Elle est licenciée en chimie, donne des cours de sciences et du rattrapage en math.

Deux religieuses encore "dans le coup"

Dynamiques, ouvertes et jeunes d'esprit, les deux sœurs se mettent à la page. Sœur Marie-Madeleine et Sœur Albert-Marie vivent une retraite bien occupée, dans l'école, mais aussi aux sanctuaires.

Et, elles continueront, tant que Dieu leur prête vie.

Article publié Par "matele.be" - écrit par Isabelle Martiat journaliste.

 

Pour regarder la vidéo - CLIQUER SUR LA PHOTO