"Va avec la force qui t'anime. C'est moi qui t'envoie".

SPECIAL CHAPITRE REGIONAL DE LA REGION AFRIQUE DES SŒURS DE LA DOCTRINE CHRETIENNE

« Va avec la force qui t’anime. C’est moi qui t’envoie » Jg 6,14.

 

Le 3ème Chapitre régional de la Région Afrique a eu lieu à Kinshasa, au centre des Sœurs de l’Immaculée Conception de Marie.

 

Les méditations de la récollection d’entrée étaient alimentées par les textes de nos Constitutions et par la Parole de Dieu. 

 

Le deuxième jour était consacré à la présentation du rapport de Sr Francisca, Supérieure régionale, et à la conférence de l’animateur, le Père Dossou, Jésuite résidant en Côte d’ivoire, sur le thème principal du Chapitre proposé à toute la Congrégation et sur le thème propre à la Région « L’intraculturalité comme antidote à l’interculturalité ».

 

Ces deux thèmes mis l’un à côté de l’autre, ou l’un avec l’autre, nous ont invitées à nous approprier  notre culture propre pour nous ouvrir à la culture communautaire comme Région et Congrégation.

 

Du 4 au 7, les capitulaires ont commencé les travaux proprement dits du Chapitre régional. Pour nous Sœurs de la Doctrine Chrétienne en Afrique, ce Chapitre est un Chapitre de refondation parce que c’est le premier organisé par un gouvernement régional africain. Nous avons traité les sujets en tenant compte de nos réalités culturelles en confrontation avec notre réalité religieuse.

 

 

Le Chapitre régional a rendu grâce pour ce qui a été positivement vécu ces six dernières années ; il a reconnu et déploré les différentes faiblesses individuelles et/ou communautaires qui ont profondément porté atteinte à l’identité des sœurs et à l’image de la Congrégation comme Corps pour la mission.

Cinq sœurs ont été élues capitulaires générales : Sœurs Charlotte MWAMINI, Félicita MPALA, Gisèle NDONGE, Michelle GNAMIEN et Roselyne TANGA - deux suppléantes : sœur Rose MAKIALA et sœur Danièle KAYSER.

Nous remercions toutes nos sœurs qui nous ont portées dans leur cœur et nous ont accompagnées de leurs prières.

Sr Gisèle NDONGE